( 6 )  
 
 


 
Rechercher
» ** **
31 2017 - 14:02  

»  3
11 2016 - 13:01  mirva

» 
20 2015 - 1:34  

»  2
1 2015 - 13:48  

» 
1 2015 - 13:28  

» 
9 2015 - 14:29  

» 
23 2015 - 11:14  

» 
19 2015 - 15:12  

» 
19 2015 - 15:01  

http://amrkhaled.net/intro/
 

http://tlemcen.ahlamontada.ne 

http://alnada.almountadaalarabi.com/
 
10
hadjer
 
 
Emy
 
CHOCOLAT..
 
romaissa
 
Marguerite
 
 
339
 
 
 

 | 
 

  Un risque gntique majeur de diabte hrit de Nandertal

         



avatar


: 6930
: 27
:
/ : master 2 en microbiologie /
: la dernire chose dont je peux raliser dans ma vie est dtre entre la mre et la montagne
: -
: 30/06/2008

: Un risque gntique majeur de diabte hrit de Nandertal    3 2014 - 9:30


Aux États-Unis, les personnes originaires dAmrique latine sont plus sujettes au diabte que les autres. Pourquoi ? En voulant rpondre cette question, une quipe internationale a dpist un facteur gntique, hrit de l'Homme de Nandertal, et impliqu dans le dveloppement de cette maladie.


Le 02/01/2014 16:29 - Par Agns Roux, Futura-Sciences

Le diabte est une pidmie mondiale mergente qui touche aujourdhui prs de 350 millions dindividus dans le monde. Les personnes atteintes ne peuvent plus contrler correctement leur taux de sucre dans le sang et sont sujettes aux hyperglycmies. À terme, ces troubles altrent les nerfs et les vaisseaux sanguins et conduisent des complications svres telles que des infarctus, des troubles de la vision ou des accidents cardiovasculaires.

Cette maladie affecte plus particulirement certaines communauts. Aux États-Unis par exemple, les institutions sanitaires ont constat une prvalence du diabte chez les personnes dorigine hispanique et les Amrindiens. Cependant jusquici aucune tude navait permis dlucider les raisons de ce risque plus lev. Cest maintenant chose faite. Dans une nouvelle recherche, publie dans la revue Nature, des scientifiques tats-uniens et mexicains participant au projet Sigma (Slim Initiative in Genomic Medecine) ont identifi un facteur de risque gntique qui favorise le dveloppement du diabte de type 2 dans la population des pays dAmrique latine et chez les Amrindiens.

Un facteur gntique identifi chez les Hispaniques

Pour parvenir ce rsultat, les chercheurs ont analys le gnome de plus de 8.000 personnes dorigine hispanique. Ils se sont alors rendu compte que les candidats diabtiques contenaient souvent des mutations dans le gne Slc16a11. Une analyse plus pousse a montr qu'il codait pour une protine localise dans le foie et implique dans le mtabolisme des lipides. La version mute fonctionne mal, ce qui induit une hausse du taux de triglycrides lintrieur des cellules et favorise le dveloppement du diabte de type 2. Les auteurs ont galement dcouvert que 50 % des Amrindiens possdaient ce gne mut ainsi que 10 % des Asiatiques. En revanche, peu dhabitants originaires dAfrique ou dEurope le portent.

Do vient cet allle mut ? En analysant de lADN ancien, les chercheurs ont montr que la mutation tait dj prsente il y a 60.000 ans chez lHomme de Nandertal, une espce du genre Homo aujourdhui majoritairement considre comme indpendante des Homo sapiens, bien que cela fasse lobjet de vifs dbats au sein de la communaut scientifique.

Jusquici, les tudes gntiques staient majoritairement concentres sur les populations europennes, expliquent les auteurs, cela explique pourquoi elles navaient pas dmasqu ce facteur gntique majeur de risque de diabte. Selon eux, ces rsultats prometteurs pourraient conduire llaboration de nouveaux traitements contre cette pathologie.


    
http://meriem.almountadaalarabi.com
 
Un risque gntique majeur de diabte hrit de Nandertal
          
1 1
 
-
» Le texte rhtorique : potique
» Dis-moi la vrit

:
 ::  ::  -